Situation productions 2021/2022


Voici un compte rendu détaillé des estimations de production de cette nouvelle saison; estimations qui varieront légèrement au cours des prochains mois au fur et à mesure que nous récolterons et prendrons connaissance de la réalité de la situation. Commençons par le chiffre qui nous semble le plus inquiétant : la production de miel de l’apiculteur Antonio Coco a baissé d'environ 75% par rapport à la saison précédente. Outre le préjudice économique, on note bel et et bien une réduction drastique de la pollinisation, et donc de la fructification.

Voici les questions que nous devrions toutes et tous nous poser : pourquoi la population  ? Que se passera-t-il au printemps prochain ? 
Ces dernières années, certaines fermes avaient investi dans de nouvelles plantations ou rafraîchi les anciennes et se retrouvent aujourd’hui endettées sans pouvoir compter sur les récoltes de cette année.

Dans un souci de transparence, vous trouverez ci-dessous les notes que nous avons prises suite à nos échanges avec les différents producteurs :

Antonio Grimaldi : oranges tapi -20%, tacle -60%, olives variété nucellare -50%, tarocco -75%, mandarines -60%. Principales causes : la canicule et un épisode de grêle en septembre qui a endommagé 40% des fruits qui avaient survécu à la chaleur.

Li Calzi : avocats - 60%, - agrumes ok, - banane ok, - légumes -50%. A vu certains fruits (notamment les avocats) tomber à terre suite aux chaleurs extrêmes. Nous commençons à penser aux scénari du futur et notamment à comment protéger nos arbres.

Centamore : tarocco -20%, moro -15%, figues -75%, tomates -40%. Voir ses propres figuiers sans fruit à cause de la chaleur est vraiment impressionnant.

Bufalino : nova -60%, tangelo -60%, avocats -95%. Une de nos fermes les plus au sud (Noto) où il a été atteint des pics de chaleur.Carlo Limone - avocats : 95% des petits fruits sont morts, mandarines -60%, cédrats ok, kiwi ok, feijoa ok. Chez Carlo, les chaleurs se sont ajoutées aux cendres de l’Etna, élu cette année volcan le plus actif du monde.

Adernò : citrons 100% de la production

Proto : Gabriele cultive selon les méthodes de l’aridocolture. Je ne crois pas qu’il y ait besoin d’ajouter quoi que ce soit.... Heureusement, il y a quelques olives sur les arbres…

Moscuzza : citrons -50%, mandarines 100%. Sa plantation de mandariniers étant vieille et mal irriguée, ce n’est pas seulement la faute des chaleurs.

Musso : citrons -20%, amandes ok. Pas de citrons Verdelli, mais heureusement les pertes sont inférieures à la moyenne.

Vacante : grenades -20%, oranges -15%. Perte de grenades, moins d’oranges. Néanmoins, les nouvelles plantations se portent bien.

Rabuazzo : légère réduction de la production de blé -10%. Les artichauts se portent bien.

Biosaccolino : amandes -98%, caroubes -15%, citrons -30%. Ce n'est pas une faute de frappe, la production d'amandes de cette année s’élève à seulement quelques centaines de kilos. 

Mandre Rosse : huile d’olive -55%. Plus de la moitié de la production perdue à cause de la chaleur (et d’un incendie qui a décimé une trentaine d’arbres).

Manfredi Grimaldi : oranges -90%, grenades 100%. Ce chiffre est dû au fait que les orangers ont été replantées l'année dernière, la réduction est donc normale, mais il s'agit tout de même d'une perte de revenus.

Smurra : clémentines ok, Gianmatteo n’a quasi aucune production. Le reste du réseau calabrais se défend mieux :-)

Russo : figues de Barbarie -65%. Première que l’on voit les cactus souffrir de la chaleur au point de donner moins de fruits. LES CACTUS!?!?!

Terramatta :  légères pertes sur certains légumes mais globalement tout s’est bien passé.

Cutuli : avocats -60% , citrons -30%. Dommages principalement sur les avocats.

Morabito : avocats -35%, pas encore d’estimation sur les patates douces, on attend la récolte.

Don Cècè : situation identique à Mario Cutuli.

Paolo Costa : fruits de la passion -30%, avocats en mauvais état non productifs. Et, le premier prix va à Paolo pour les noisettes : +100% de pertes …

Pistacia Etna bio : pistaches de Samanta -30%, - légumes -70%, pêches -40%, poires -95%. Le sol de lave a atteint jusqu'à 50 degrés cet été, les branches basses se sont desséchées  à cause de la chaleur venant du sol…

Toro : 50 %

Intressalvi : Le seul producteur d’agrumes, avec Sebastiano Amato, qui n’a estimé aucune perte.

Barthelemy : Pas de perte de production de câpres. Sur les amandes par contre …

Dinaro : voudrait faire des estimations plus précises mais à vue de nez -30%

Rizzuto : Soutient une augmentation significative de la production, à mon avis nous ne serons pas au-dessus des +20%. Mouche blanche :)

Giardino delle Bio-diversità : -70% de tarocco. Pour le moment les bananiers se portent bien.

Antica Sena : - 50% de citrons. Réduction également importante pour eux.