"Opération Barbajanni!"

ou "Co-Co-Productions" pour replanter tous ensemble 
des arbres dans la ferme de Vincenzo.

 
 

Merci. Magnifique. Nous l’avons fait. Toutes et tous. Ensemble. 

Je vous avoue que c’est n’est pas facile pour moi de raconter ce que nous avons vécu le 1er novembre chez Vincenzo. D’abord la journée s’est ouverte avec le merveilleux concert des Broken Consorts qui nous a fait voyager de la Méditerranée jusqu’en Irlande. En tant que public : des amis de lieux et de langues différentes venus participer à une journée de consolidation de liens. Merci du fond du coeur.

Le fait que chaque participant prenne la parole nous a permis d’avoir une vision plus chorale des choses, nuancée et composée de différents points de vue qui nous ont donné la possibilité d’approfondir et de renforcer le sens de notre projet tout en répondant à la question : “Pourquoi participer à cette Co-Co-Production ?”

A VOS MARQUES, PRÊT, FEU, PARTEZ !

Acheter des fruits avant même que les arbres ne soient plantés ?

Seriez-vous devenus fous ?

S'intéresser davantage au temps qu’il fait à Lentini plutôt qu’à la Bourse de Milan ?? Se réjouir de chaque jour ensoleillé et se désoler après chaque nuit venteuse et gelée qu’il fera ici ? Prendre un week-end/une semaine de congés pour venir voir comment se portent nos arbres et peut-être nous aider à nous en occuper - sachant que rien ne vous empêche d’en profiter pour aller vous baigner, vous promener sur les monts Hybléens ou partir à la rencontre de cette bonne vieille Etna... ? Et nous, en tant que producteurs, penser que sauver une personne va sauver l’ensemble du groupe ?

Mettre temporairement nos projets entre parenthèses pour se consacrer au projet d'un des nôtres ?
Renoncer à une petite partie de nos maigres ressources pour permettre à un agriculteur de continuer à exister en tant que producteur ?

Serions-nous devenus fous ?

C’est l’éternelle question : si être fou signifie aller à l’encontre de la culture dominante individualiste et chercher à construire le bien commun, alors oui, nous sommes fous !
Et fiers de l’être !
Le projet de réhabilitation de la ferme Barbajanni de Vincenzo Vacante est prêt, très détaillé et tout à fait réaliste (ici:  Projet Barbajanni)
Nous, Consortium y investissons 20.000 euros, notre confiance en l’avenir et dans les relations que nous avons tissées, notre crédibilité commerciale et la capacité à attendre trois ans que Vincenzo commence à nous rembourser ces 20.000 euros selon la formule 0/0/0/10/20/30/40 (0% les trois premières années, 10% la quatrième et ainsi de suite...sous forme d’avance sur commande). 

Toute l'histoire de l'Opération Barbajanni

  • *GASP, della Rete GAS Bergamo - "Questa iniziativa ci è sembrata una goccia nel mare di tentativi di solidarietà e di reciproco sostegno, sempre più urgenti, in un mondo sempre più afflitto dall'individualismo... e dallo sfruttamento delle risorse del pianeta. [...]"

  • *HAPPY HENS, Bruxelles - "Da abitante della città, amo il collegamento con la terra che mi è permesso grazie alle Galline Felici. Da un lato per mettermi in contatto con la Natura e le stagioni. Dall’altro, ancora più importante, perché mi collega alle persone che lavorano direttamente la terra. [...]"

Vous qui vous êtes montrés enthousiastes pour participer à ce projet, nous vous proposons de nouveau la formule qui a fait ses preuves dans le cadre des "Co-Productions d’avocats" : 0/10/20/30/40 (pas de remboursement la première année, 10% la deuxième, 20% la troisième, 30% la quatrième et les 40% restants la cinquième année), sous forme d'avance sur commande .
Ici
une version du contrat légal.

Alors, allons-y !

En espérant que les fêtes vous aient apportées toute l'énergie nécessaire pour poursuivre, ensemble, notre modeste (et ambitieuse) tentative de changer le monde à base de petits pas concrets.
…de continuer à mener ensemble notre “Petite Révolution Gentille”.

Merci !

 

Les Co-Co-Productions